Rencontre franco-allemande pour affiner le plan de relance européen

0
49


Publié le: Modifié:

La chancelière allemande Angela Merkel reçoit lundi le président français Emmanuel Macron à l’aube d’une présidence allemande de l’UE face à une crise sans précédent avec la pandémie de Covid-19. La conférence de presse conjointe peut être suivie en direct sur France 24.

Une rencontre majeure pour le couple franco-allemand. Angela Merkel reçoit Emmanuel Macron le lundi 29 juin à l’aube d’une présidence allemande de l’UE confrontée, avec le coronavirus, à une crise sans précédent que la chancelière entend saisir pour affiner son héritage européen. La conférence de presse peut être suivie en direct sur notre antenne et sur notre site (en cliquant sur la vidéo en haut de page).

De son côté, le président français, qui avait promis d’apporter lundi “des réponses fortes” en matière d’écologie, doit se remettre après l’échec de son parti dimanche aux élections municipales qui ont vu une vague verte balayer la France.


Réunion Macron-Merkel: le plan de relance européen à l’ordre du jour

De nombreux projets attendent Angela Merkel

Du «Green Deal» de la Commission européenne au Brexit, en passant par la question migratoire ou les relations avec la Chine et les États-Unis, les sites ne manqueront pas, à partir du 1er juillet, pour la chancelière allemande. Elle n’avait pas exercé la présidence tournante de l’UE depuis 2007.

Mais c’est l’épidémie de Covid-19 et la crise économique qui en résulte qui seront la priorité pour les six prochains mois.

“La pandémie de coronavirus a bouleversé notre monde, tout comme les plans de la présidence allemande”, a résumé la chancelière fin mai.

“Nous voulons utiliser cette crise sans précédent pour déclencher des changements sans précédent dans l’Union européenne”, a confirmé lundi la ministre allemande des Affaires étrangères Heiko Maas au Conseil européen des relations internationales.

“Les premiers réflexes, dont le nôtre, étaient plutôt nationaux et pas toujours européens”, a admis Angela Merkel, qui entend désormais conjurer “le danger qu’un fossé profond continue de se creuser en Europe”.

Au tour du chancelier?

Elle parie désormais sur “solidarité et entraide” entre les 27. Un virage à 180 degrés de la part du dirigeant allemand, interrogé pour son intransigeance envers une Grèce proche de la faillite en 2011.

La chancelière pourrait ainsi “utiliser cette présidence pour façonner un héritage”, selon un diplomate européen, se référant à sa “chanson cygne”. Angela Merkel, au pouvoir depuis 15 ans, a en effet prévu de quitter son poste fin 2021.

Souvent accusée de manquer de courage politique, elle vient de briser un tabou allemand en matière de solidarité financière en proposant avec Emmanuel Macron un plan de relance européen de 500 milliards d’euros.

Surtout, les deux dirigeants, qui se rencontrent en début de soirée au château de Meseberg, au nord de Berlin, ont proposé qu’il soit financé par des dettes européennes partagées.

Cette initiative franco-allemande a ouvert la voie au plan estimé au final à 750 milliards d’euros par la Commission européenne, qui pourtant promet encore des négociations difficiles en Europe.

“Nous sommes optimistes, déterminés et déterminés à obtenir un accord budgétaire en juillet”, veut croire la présidence française.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici