retour aux restrictions de Californie

0
35



Publié le:

La Californie a ordonné lundi le retour à la fermeture de certains commerces et lieux publics face à la croissance persistante de Covid-19 dans sa population. À Los Angeles, les élèves ne retourneront pas à l’école à la mi-août.

Comme un air de déjà-vu. La Californie, l’une des principales sources de nouveaux coronavirus aux États-Unis, a été le premier État du pays à imposer un confinement général en mars. Face au nombre de cas de Covid-19 qui continue d’exploser, le gouverneur a annoncé lundi 13 juillet l’élargissement à l’ensemble de l’état de la fermeture des bars, salles à manger intérieures, cinémas, zoos et aquariums.

“Ce virus ne va pas disparaître de si tôt”, a déclaré Gavin Newsom. “J’espère que nous en sommes tous conscients, même ceux qui pourraient imaginer qu’il disparaîtrait avec la chaleur.”

Le retour aux restrictions implique également la fermeture d’une série de lieux publics et de magasins – dont des bureaux, des centres commerciaux, des coiffeurs et des lieux de culte – dans une trentaine de pays à risque, dont Los Angeles.

Cours en ligne de rentrée

À Los Angeles, les 600 000 élèves ont également appris lundi qu’ils ne retourneraient pas à l’école à la mi-août comme prévu, mais qu’ils suivraient des cours à distance jusqu’à ce que la situation sanitaire s’améliore. “Il y a un impératif de santé publique pour empêcher les écoles de devenir des bouillons culturels”, a déclaré Austin Beutner, chef du district scolaire.

Avec plus de 300 000 cas identifiés et 7 000 morts, la Californie reste l’une des principales sources d’infection dans le pays, et le comté de Los Angeles représente à lui seul environ la moitié des cas. Plus inquiétant encore, le taux d’infection parmi les personnes testées dans le comté a atteint 10%, contre seulement 4,6% en mai, signe que la transmission de Covid-19 progresse.

Plus de 135 000 décès dans le pays

Les États-Unis ont enregistré 59 222 nouvelles infections à coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon un décompte de l’Université Johns Hopkins. Le nombre total de cas enregistrés dans le pays dépasse maintenant 3,36 millions. Le Covid-19 a également fait 411 nouvelles victimes en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 135 582 morts.

Dans le sud et l’ouest du pays, comme le Texas ou la Floride, qui connaissent également une explosion de Covid-19, les autorités locales envisagent d’aller encore plus loin et de décréter une recomposition, mais les désaccords politiques entre les différentes juridictions empêchent une unification et cohérence réponse.

Pour sa part, le président Donald Trump maintient sa ligne: “Lorsque nous testons, nous créons des cas”, a-t-il déclaré lundi. Le maire de Miami (Floride), Francis Suarez, pourtant également républicain, a quant à lui jugé nécessaire d’envisager un retour aux mesures de contention, estimant que l’épidémie était “hors de contrôle”.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici