Réunion PDS avec plusieurs associations de femmes et de jeunes travaillant dans le secteur de l’environnement – Niger Inter

0
38


A l’invitation du Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, la salle de conférence de la Mairie a été prise d’assaut, ce vendredi 24 juillet 2020, par de nombreuses ONG et associations de femmes et de jeunes qui travaillent dans le domaine de la environnement.

Il s’agissait pour Mouctar Mamoudou de s’entretenir avec eux sur les questions relatives à l’assainissement dans la ville de Niamey, l’approche Tabaski et la Fête de l’Arbre qui sera célébrée le 3 août.

Expliquant les raisons d’un tel entretien avec des organisations de femmes et de jeunes, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey a commencé par souligner que notre Capitale est devenue “ Nyala ”, belle et jolie, grâce au Programme du Président de la République, Issoufou Mahamadou, un programme dont le succès est, à tous points de vue, frappant.

Evidemment, pour qu’un tel succès se pérennise et se généralise, il faut qu’il y ait un changement de comportement des acteurs, en particulier les femmes et les jeunes, qui doivent sensibiliser les populations », a-t-il déclaré.

C’est pourquoi il a appelé tous ceux qui ont assisté à cette rencontre à s’impliquer davantage dans les actions d’assainissement de la ville de Niamey et de sa périphérie. Il les a exhortés “à sortir en masse le premier dimanche de chaque mois pour marquer le territoire de Niamey lors des opérations d’assainissement afin que la propreté fasse partie de nos mœurs et traditions”. Il les a assurés que la Ville de Niamey se mobilisera pour les accompagner sur ce plan “à travers des initiatives visant à rendre la capitale propre et attractive”.

La Ville de Niamey les soutiendra également dans le cadre de la prochaine Fête de l’Arbre, a ajouté le Président de la Délégation spéciale. “Nous avons des organisations de femmes et de jeunes qui sont dynamiques et qui ont besoin d’être soutenues”, a-t-il déclaré. Sans eux, il sera difficile de réaliser l’ambition de la Ville de Niamey, qui est de planter 3 millions d’arbres cette année sur tout son territoire.

En ce sens, des sites ont été identifiés dans toute la capitale et chaque organisation, qu’elle soit jeune ou femme, en choisira un où elle plantera les arbres qu’elle entretiendra. La Ville de Niamey est prête à accompagner chaque entreprise dans ce contexte pour en faire une réussite, selon Mouctar Mamoudou.

Il a exprimé le souhait que la plantation d’arbres fasse partie des pratiques et coutumes des habitants de Niamey. Cette pratique devrait, a-t-il déclaré, être une culture parmi les Niamayens pour faire de notre capitale un modèle à tous les niveaux.

En ce qui concerne l’approche de Tabaski, il est important de souligner que l’appel du Président de la Délégation spéciale n’a pas changé comme dans tous les autres qui l’ont précédé. Il a suggéré aux organisations présentes à la réunion de s’impliquer davantage dans l’utilisation du charbon minéral en sensibilisant les populations à mettre fin à l’utilisation abusive du bois comme moyen de griller les moutons.

Bassirou Baki Edir





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici