Santé : inauguration du nouveau centre d’hémodialyse de l’Hôpital de Lamordé, don du groupe Orano mining

0
88



Le nouveau centre d’hémodialyse de  l’Hôpital national Amirou Boubacar Diallo de Niamey (ex CHU Lamordé) est désormais opérationnel. Construit et équipé grâce à un financement du groupe français Orano Mining et ses filiales au Niger (Cominak et Somair), cette nouvelle unité a une capacité d’une trentaine de lits et dispose d’équipements modernes de dernière génération.

C’est un nouveau pavillon flambant neuf et doté de tous les équipements modernes qui a été inauguré ce mercredi 12 février à l’Hôpital national Amirou Boubacar Diallo (ex CHU Lamordé). Le nouveau centre est le fruit d’un partenariat entre le groupe français Orano Mining et ses deux filiales nigériennes, la Somair et la Cominak, l’entreprise Nipro Europe et l’Hôpital national Amirou Boubacar Diallo.  La cérémonie d’inauguration du centre a été rehaussée par la présence de la Première Dame, Dr Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattalin Iyali et marraine de l’Association des insuffisants rénaux; de la Ministre de la population, Mme Amadou Aïssatou, du gouverneur de la Région de Niamey, Issaka Hassane Karanta,  et du représentant d’Orano, M. Gilles Recoche.  On notait également la présence de nombreux invités notamment les cadres du ministère de la Santé et de l’Hôpital national, les autorités administratives et coutumières ainsi que de nombreux bénéficiaires.

Un partenariat fructueux contre un problème mondial de santé publique

A cette occasion, plusieurs allocutions ont été prononcées pour saluer la mise en service de ce nouveau centre qui vient renforcer les capacités du service de néphrologie et d’hémodialyse de l’Hôpital national Amirou Boubacar Diallo, ainsi que les capacités du pays en matière de prévention et de prise en charge des maladies rénales. Dans son mot de bienvenue, le directeur général de l’Hôpital Amirou Boubacar Diallo, M Halidou Daouda Hamadou,  a ainsi tenu à remercier le généreux donateur,  le groupe Cominak-somaïr-ORANO Mining. Ila également remercié la Première Dame ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Le vice-président de l’Association des malades dialysés s’est lui aussi félicité de la construction des nouveaux bâtiments ainsi que le renforcement des prestations au niveau du nouveau centre, « un gain énorme pour les malades de rein ».

Dans son allocution, la première Dame Dr Lalla Malika a tenu tout d’abord à rappeler que « l’insuffisance rénale chronique ou maladie rénale chronique, est un problème de santé publique au niveau mondial ». La marraine de l’Association des insuffisants rénaux du Niger, a ensuite souligné les multiples efforts que consentent les autorités de la 7ème République et ses partenaires, notamment ORANO Mines et NIPRO EUROPE,  pour le rehaussement du plateau technique du service de la néphrologie-hémodialyse qui est le centre de référence de la prise en charge des maladies rénales au Niger. C’est pourquoi, elle a salué ce partenariat fructueux qui existe entre l’hôpital Amirou Boubacar Diallo, le groupe Orano Minig et NIPRO EUROPE et qui a permis la réalisation de « tous ces investissements pour le bien des patients ».

De son coté, la ministre de la population, Mme Amadou Aïssatou, a souligné, au nom de son homologue de la santé dont elle assure l’intérim, qu’en plus de la construction et l’équipement du Centre,  la mise à la disposition de l’hôpital, toujours par ORANO, de 15 nouveaux générateurs de dernière technologie, ce qui fait un total de 42 générateurs disponibles dans ce centre . « Toute chose qui va dorénavant permettre à ce service de faire face aux fortes demandes des patients souffrant des maladies rénales » s’est félicité la ministre Amadou Aïssatou, qui a fait savoir qu’en 2019, c’est quelques 1029 consultations qui ont été enregistrées dans ce centre,  contre 1661 en 2018.

En prenant la parole, le représentant du groupe Orano Mining, M. Gilles Recoche, a fait un bref aperçu historique du partenariat avec l’Hôpital National de Lamordé, qui a permis d’enregistré de nombreuses réalisations pour le grand bénéfice de la population et surtout des malades. Depuis 2017,  en effet, le groupe assiste le centre à travers, entres autres, une dotation en matériels biomédicaux, la formation de 10 médecins aux techniques de fistules artérioveineuses, et le renforcement des capacités du centre. Le représentant du groupe Orano a en ce sens souligné que le groupe est toujours restera comme toujours engagé auprès des autorités et des populations pour d’autres actions sociales, un aspect qui tient à cœur des activités d’Orano Mining au Niger.  « Nous sommes et serons toujours à vos côtés pour accompagner les efforts du gouvernement et des associations dans l’amélioration de la santé des populations » a assuré M. Gilles Recoche, directeur réaménagement, responsabilité sociétale et communication au sein du groupe Orano Mining.

Un centre de référence doté de tous les équipements modernes

C’est le 17 janvier 2019 qu’a débuté la construction du Centre par l’entreprise Nipro Europe. Il est constitué de plusieurs infrastructures dont un pavillon d’hospitalisation d’une capacité de 34 lits, une unité de stockage des consommables médicaux de dialyse, une salle de ponction biopsie rénale  et deux autres dont une de staff et une autre pour l’attente des patients, ainsi que de 2 salles de garde et d’un bureau pour le major. Le Centre comprend également deux toilettes pour le personnel et quatre autres pour les patients.  En plus de ses infrastructures, le groupe Orano a financé un don pour l’acquisition des équipements de dialyse pour un montant de plus de 170 millions FCFA. Il s’agit notamment de 15 générateurs de dialyse, d’une unité de traitement d’eau et d’un dispositif de préfiltration,  des équipements neufs et performants de marque « Nipro », une référence mondiale en matière de fourniture de matériels et consommables pour dialyse.

L’inauguration du nouveau Centre de dialyse de l’hôpital de Lamordé est un exemple éloquent des activités la SOMAIR, la COMINAK et ORANO Mining au bénéfice de la population. Le groupe intervient, en effet, dans   plusieurs domaines et a déjà investi plusieurs dizaines de milliards dans de nombreux projets pour l’épanouissement des populations du Niger et singulièrement celles vivant dans la région des sites d’uranium. Outre l’adduction d’eau potable, la construction et l’équipement d’écoles, on peut citer les hôpitaux d’Arlit et d’Akokan réalisés par la SOMAIR et la COMINAK. Des réalisations concrètes qui contribuent au développement des activités socioéconomiques de la population afin d’améliorer leur condition de vie.

Inauguration centre hemodialyse Hopital de Lamorde BIS

Inauguration centre hemodialyse Hopital de Lamorde BIS1

centre hemodialyse Hopital de Lamorde BIS

centre hemodialyse Hopital de LamordeInauguration centre hemodialyse Hopital de Lamorde BIS2

Mamane Adamou (actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici