Sénégal: reprise partielle des cours reportée, cas de Covid-19 chez les enseignants

0
21



Publié le: Modifié:

En première page de cette édition, la réouverture partielle des cours n’a finalement pas eu lieu mardi au Sénégal. Il a été reporté à la dernière minute par les autorités après la découverte de cas positifs parmi les enseignants et afin d’éviter tout risque de propagation du virus. Ce changement a réagi à Dakar, où la décision de rouvrir les écoles est controversée depuis son annonce par le président Macky Sall le 11 mai. Nous serons dans la capitale sénégalaise dans ce journal.

Également à la une de ce journal: des dizaines de millions d’adolescents du Nigéria, du Ghana, de Gambie, de Sierra Leone et du Libéria sont concernés par le West African Senior School Certificate Examination, l’équivalent du certificat collégial. Les tests sont communs à tous ces pays anglophones d’Afrique de l’Ouest. L’édition 2020 aurait dû avoir lieu entre mai et juin, mais tout a depuis été suspendu dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Les étudiants continuent de se préparer à distance pour être prêts dès qu’une date d’examen est fixée. Reportage au Nigeria avec les élèves et les enseignants.

Les Kenyans réagissent aux événements aux États-Unis après la mort de George Floyd. “Le silence est une violence”, pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants devant l’ambassade des États-Unis à Nairobi. Une centaine de personnes se sont rassemblées pour dénoncer les violences policières racistes aux États-Unis et exprimer leur solidarité.

Enfin, coup de projecteur dans cette édition sur une enquête publiée par le National Geographic sur les morsures de serpent, l’une des plus anciennes fléaux qui frappe le continent. Thomas Nicolon, photojournaliste et ancien correspondant de France 24 en RD Congo nous raconte cette enquête entre le Kenya, la République centrafricaine, la Guinée et la RDC.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici