Silva, Chilwell, Werner … mercato XXL en cours à Chelsea

0
107



Un club domine particulièrement ce mercato estival, ouvert à l’international depuis fin juillet: Chelsea. En incluant les transactions conclues bien avant l’intersaison, le club londonien a déjà payé 143 millions d’euros de frais de transfert. Aucun concurrent national ou européen n’a fait plus. Une activité impressionnante, non seulement en quantité, mais aussi en termes de qualité.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

La dernière signature, Thiago Silva depuis un an, n’a pas coûté un seul centime de compensation. Bien qu’il soit loin d’être gratuit en salaire et sans doute en tant que prime à la signature, le défenseur brésilien de 35 ans était libre de tout contrat après la fin de son aventure de huit ans au Paris Saint-Germain. Ses performances lors de la phase finale de la Ligue des champions ont montré que l’ancien milanais pouvait sans doute encore rendre d’excellents services. Surtout pour une défense comme celle de Chelsea, qui a fait ses preuves la saison dernière. Autre arrivée “libre”: Malang Sarr, free party de l’OGC Nice.

Havertz en approche

Mais pour sa deuxième saison à la tête du club dont il a fait la gloire, Frank Lampard a également fait le pari de parier sur des joueurs chers. Le paquet a donc été mis sur l’arrière gauche anglais Ben Chilwell (50 millions d’euros) et l’attaquant allemand Timo Werner (53 millions d’euros). Sans parler de l’ailier marocain Hakim Ziyech (40 millions d’euros), dont l’arrivée d’Ajax avait été officialisée en février.

Un mercato ambitieux qui, a priori, le sera encore plus avec le recrutement tant espéré et tant attendu du prodige allemand Kai Havertz, auteur d’une très grosse saison avec le Bayer Leverkusen. Selon la presse britannique, l’opération pourrait atteindre 100 millions d’euros avec les bonus.

De quoi creuser un peu plus le bilan estival des Bleus, aujourd’hui à -70 millions d’euros grâce à la vente d’Alvaro Morata à l’Atlético de Madrid pour 56 millions d’euros. Et imaginez un onze type du genre: Kepa / Caballero – Azpilicueta, Silva, Zouma, Chilwell – Jorginho, Kanté – Ziyech, Havertz, Pulisic – Werner.

Réduit au silence lors du mercato estival précédent par l’interdiction de recrutement prononcée par la FIFA, le club de Stamford Bridge a donc pu faire parler sa puissance financière dans cette période économique difficile pour de nombreux clubs. Ce ne sont finalement que Manchester City (78 millions d’euros dépensés, 34 millions d’euros en solde) et Leeds United (55 millions d’euros dépensés) qui sont également agressifs sur ce marché … qui changera sans doute de visage en fonction de l’avenir de Lionel Messi.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici