situation globalement satisfaisante, même si le virus est toujours en circulation – L’innovation au service de l’information pour mieux informer.

0
123


Le Premier ministre, chef du gouvernement, S.E. Brigi Rafini, président du comité interministériel pour la gestion de la réponse à la pandémie de coronavirus, a présidé la réunion hebdomadaire du comité hier matin à Niamey. Lors de cette réunion, les ministres membres du comité et ceux du groupe d’experts ont discuté des points suivants: l’état de mise en œuvre de la réponse sanitaire au COVID-19, ” état de mise en œuvre des mesures, validation des recommandations à proposé au Conseil des ministres et enfin la situation financière de la gestion de COVID-19.

Lors de cette rencontre, le ministre de la Santé publique, le Dr Idi Illiassou Mainassara, a présenté la situation de la pandémie dans notre pays le 17 juin 2020. De plus, selon sa présentation, la situation est la suivante: Un total de 5 655 COVID-19 des tests ont été effectués, dont 1 020 cas positifs, 60 cas sous traitement, 893 sorties et 67 décès.

Concernant la répartition des cas et des décès par région, il ressort de l’exposé du ministre de la Santé publique que la région d’Agadez a enregistré un cumul de 43 cas dont un (1) décès; Diffa avec 7 cas et zéro (0) décès; Dosso (16 cas et zéro décès); Maradi (11 cas et trois (3) décès; Niamey (785 cas dont 43 décès); Tahoua (19 cas et zéro (0) décès); Tillabéry (5 cas et zéro décès); Zinder (134 cas dont 19 décès). Quant à l’internement, le 17 juin, précise le ministre de la Santé publique, 427 personnes sont confinées sur tout le territoire national, dont 270 à Niamey.

L’évolution de la courbe, favorable jusqu’au 15 juin, a connu une reprise, a noté le Dr Idi Illiassou Mainassara. En effet, notre pays a enregistré au cours des deux derniers jours des cas importés de COVID-19, dont 36 cas le 16 juin et 2 autres le 17 juin. Ce sont des compatriotes qui sont rentrés au pays, a précisé le ministre de la Santé publique. «Le R 0 a légèrement augmenté en raison de ces nouveaux cas enregistrés. Dans l’ensemble, la situation est satisfaisante, mais le virus est toujours en circulation “, a indiqué le ministre de la Santé publique; le Premier ministre a donc exhorté la commission, en particulier l’unité des communications, à persévérer dans la sensibilisation de la population.

“Compte tenu de l’arrivée imminente de compatriotes ou d’autres nationalités, une réflexion est en cours pour augmenter les capacités de confinement. Mais aussi insister sur l’auto-confinement, par exemple pour les organisations qui ont le dispositif, seront autorisés à confiner leurs agents. Pour ceux qui ne le font pas en avoir un, ils peuvent signer des contrats avec des hôtels pour confiner leurs agents “, a indiqué le ministre de la Santé publique.

La ministre de la Promotion de la femme et de la protection des enfants, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, et celle de la Renaissance culturelle, M. Assoumana Mallam Issa, lors de leurs discours, ont fait le point sur la confection des dossards par les fournisseurs locaux. Ainsi, sur une prévision de 10 millions de bavettes, il existe un stock de 6 814 494 bavettes. Cela a permis, a informé le ministre de la Promotion de la protection de la femme et de l’enfant, d’équiper tous les lycéens et lycéens des établissements publics de dossards.

Par Issoufou A. Oumar (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici