Télécom: Airtel Niger a acquis sa licence 4G à 12 milliards de FCFA

0
62


Nous connaissons désormais le montant payé par Airtel Niger pour l’acquisition de la licence d’exploitation 4G. Le gouvernement a empoché 12 milliards de FCFA selon les déclarations du directeur général de l’opérateur lors de la conférence de presse pour officialiser l’octroi de licence qui s’est tenu lundi à Niamey. A ces 12 milliards et selon la même source, s’ajoutent les 34 milliards FCFA que la société rappelle avoir payés en 2014 pour le renouvellement de ses licences 2G et 3G sur 15 ans, ce qui porte le montant total à 46 milliards FCFA en plus de les dizaines de milliards de FCFA investis pour étendre la couverture du réseau à travers le pays.

Pour la licence 4 G octroyée le 23 avril au Conseil des ministres quasi extraordinaire et dont elle était le seul agenda, Airtel Niger a donc dépensé 12 milliards. L’annonce a immédiatement provoqué une véritable vague de choc parmi le public qui était impatient de connaître le montant de cette transaction notamment au regard de ce que d’autres pays de la sous-région ont empoché pour la même licence. A titre de comparaison, qui certainement comme on dit n’est pas juste, au Mali, le marché numéro 1, Orange Mali, a dépensé en août 2017, 100 milliards de FCFA pour le renouvellement pour 15 ans, de ses licences d’exploitation de réseaux 2G et 3G avec une extension à la 4G qui coûte à elle seule 34 milliards. Au Sénégal et en Côte d’Ivoire également le montant est quasi similaire et selon un spécialiste que nous avons contacté, la licence 4G est actuellement négociée et en moyenne, entre 30 et 50 milliards sur les marchés de la sous-région.

C’est ce qui a poussé certains commentateurs nigérians à parler d’un véritable «sell-off» compte tenu du montant négocié par le gouvernement. D’autant plus que cette année, les opérateurs télécoms du pays ont bénéficié de la suppression de la TATTIE dans la loi de finances en vigueur. Cependant, compte tenu de la situation économique actuelle, qui se traduit notamment par un assèchement des liquidités au niveau des caisses de l’Etat, le Trésor a besoin d’argent frais. Cela explique l’urgence avec laquelle le gouvernement a procédé à la conclusion de cette transaction avec un conseil des ministres qui lui était spécialement dédié. L’attribution de la licence a été faite quelques jours seulement après l’alerte du FMI sur la baisse des recettes fiscales enregistrée ces derniers mois et que le gouvernement a expliquée précisément et en partie par le report de la vente des licences. Pour rappel et selon les détails du gouvernement, c’est par voie de négociation directe que 4 G a été provisoirement attribué à Airtel Niger (Celtel S.A) après une concurrence entre les 4 opérateurs mobiles présents sur le marché nigérien.

Concernant tous ces aspects, il est vrai de dire: Airtel Niger a fait une très bonne affaire. Pour l’Etat nigérien, cela reste à voir d’autant plus que la transaction s’est déroulée relativement dans une certaine opacité. Ni le montant ni la durée de la licence n’ont en effet été révélés avant cette conférence de presse par la direction de la société ayant attribué l’offre. C’est aussi ce qui tend à amplifier tous les commentaires et désapprobations de l’avis qui attend maintenant de voir concrètement ce que la 4G apportera en termes d’amélioration des services. Après l’expérience de la 3G, 3G + et autres, il y a de quoi atténuer les multiples effets publicitaires de nos opérateurs …

A.Y.B (Actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici