titre, ligue des champions, les français … les défis de la fin de saison

0
192



Barça-Real, un duel à distance pour le titre

C’est le défi majeur de cette fin de saison. A 11 jours de la fin, le Barça a deux points d’avance sur son rival. Les deux Clasicos ayant déjà été disputés, le duel se fera à distance. Sans être flamboyante et malgré une crise interne, l’équipe de Lionel Messi, meilleure attaque de Liga (63 buts contre 49 pour le Real), tentera de garder ses distances de samedi sur la pelouse de Majorque. De son côté, l’équipe de Zinédine Zidane, en perte de vitesse avant confinement (3 défaites en 4 matchs toutes compétitions confondues), voudra faire un sans faute. Cela commencera par la réception d’Eibar, non pas au Santiago Bernabeu actuellement en construction, mais au stade Di Stefano, au nord de Madrid, à huis clos, comme tous les matchs du championnat.

Ligue des champions: cinq clubs pour deux places

Derrière le mana a mano Barça-Real, le combat s’annonce terrible pour les deux derniers billets pour la Ligue des champions. Le Sevilla FC qui accueille le Betis ce jeudi soir et la Real Sociedad occupent les 3e et 4e places. Mais le club basque n’a battu Getafe qu’avec une meilleure attaque. De plus, l’Atlético de Madrid, qualifié pour les quarts de C1, voire Valence, aura également son mot à dire.

Relégation: Espanyol dans le rouge

Au bas de la table, le combat semble impitoyable pour ne pas descendre. Les six derniers marquent neuf points. Lanterne rouge à trois unités derrière Leganes, l’Espanyol qui terminera sa saison contre le Real Madrid puis la Real Sociedad, peut être très inquiet. Mais Valladolid, 15e avec 29 points, Eibar qui se frotte au Real ce week-end, Celta Vigo et Majorque trembleront, peut-être aussi, jusqu’à la fin. Trois équipes descendront vers la D2 espagnole.

Quels rôles pour les Français?

Nous suivrons de près le duel de distance entre les quatre tricolores du Barça (Griezmann, Dembélé, Umtiti, Lenglet) et ceux du Real Madrid (Benzema, Varane, Mendy, Areola). Du côté catalan, alors que Dembélé et Umtiti attirent davantage l’attention dans les sections de l’infirmerie ou du mercato, nous surveillerons attentivement la fin de saison pour Antoine Griezmann, pour qui l’adaptation au Barça n’a pas été facile. “La pause a été bonne pour moi”, a expliqué l’homme. “J’avais besoin de me reposer. Cela fait cinq ans que je n’ai pas passé si longtemps sans jouer.” Côté Real, Benzema, l’auteur d’une belle saison, tentera de secouer Lionel Messi pour le titre de meilleur buteur (voir ci-dessous) tandis que Ferland Mendy devra confirmer ses premiers bons mois avec le Merengue. Au Betis, Nabil Fekir bénéficiera ce jeudi soir face au Sevilla FC d’une exposition de rêve pour enfin convaincre les socios.

Benzema poursuit Messi pour le titre de meilleur buteur

L’Argentin se dirige tout droit vers un septième titre de meilleur gardien de but d’Espagne, qui serait 4e de suite. Indéniable Pichichi, Messi? Karim Benzema n’a aucun plan. L’ancien Lyonnais qui n’a jamais eu cet honneur, est à cinq buts du Barcelonais (19 contre 14). L’attaquant du Real Madrid devra donc frapper fort et compter sur une reprise au ralenti de son rival. Cela semble compliqué.

Le programme de la 28e journée de Liga

Jeudi:
(20 h) FC Séville – Betis Séville

Vendredi:
(17h30) Grenade – Getafe
(20h00) Valence CF – Levante

Samedi:
(12h00) Espanyol Barcelona – Alaves
(15h00) Celta Vigo – Villarreal
(17h30) Leganes – Valladolid
(20 h) Majorque – FC Barcelone

Dimanche:
(12h00) Athletic Bilbao – Atlético de Madrid





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici