Un document-cadre pour la maitrise de la problématique aux enjeux multiples et multiformes – Le Sahel

0
53


Sharing is caring!

 

Le Comité interministériel chargé de l’élaboration de la politique nationale de la migration a remis officiellement, le 14 juillet dernier à Niamey, le document de ladite politique avec son plan d’actions, au ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Alkache Alhada. La cérémonie solennelle s’est déroulée en présence du ministre de la Justice, garde des sceaux, de la ministre déléguée chargée des Nigériens à l’extérieur et de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Niger.

 

Après trois années de processus basé sur une démarche à la fois inclusive, participative, ouverte et soucieuse de la prise en compte des droits des migrants, tels que consacrés par les instruments juridiques nationaux et internationaux, un outil  stratégique vient d’être acquis par le gouvernement, avec le concours de ses partenaires du secteur, pour mieux prendre en charge la problématique de la migration.  «De toute évidence, une problématique d’une telle ampleur ne saurait laisser indifférent aucun gouvernement, ni aucune autorité investie en charge de conduire les affaires publiques», a déclaré le ministre de l’Intérieur, de la      Sécurité publique, de la  Décentralisation, et des Affaires coutumières et  religieuses, M. Alkache  Alhada.

C’est donc, devait-il rappeler, au regard de la position géographique du Niger, faisant de son territoire un vaste trait d’union entre l’Afrique du Nord et l’Afrique Subsaharienne, du mode de vie de sa population ainsi que la prévalence d’une culture d’ouverture à l’autre, ancrés dans sa communauté, qui font de notre pays à la fois un pôle de départ, un espace de transit et une terre d’accueil pour la migration. Pour le ministre Alkache Alhada, ce document cadre définissant une ligne de conduite claire, en vue de la prise en charge de la question migratoire dans toutes ses dimensions, servira de référence conçue sur la base de compétences et d’expertises essentiellement nigériennes. «Notre pays franchit incontestablement une étape importante dans la maitrise cette problématique aux enjeux multiples et multiformes», a-t-il dit.

Pour le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation, et des Affaires coutumières et religieuses, les résultats auxquels le comité est parvenu sont aussi à mettre au crédit de la coopération allemande qui a apporté son soutien technique et financier, à travers le Projet Appui-conseil en matière de politique migratoire de la GIZ. «Nous exprimons l’espoir que ce partenariat, si bénéfique pour notre pays, se poursuivra dans la phase qui s’ouvre à présent, à savoir celle de la mise en œuvre des programmes contenus dans le document de la politique nationale de la migration, après son adoption formelle par le gouvernement», a affirmé M. Alkache Alhada, avant de féliciter les membres du comité chargé de l’élaboration dudit document pour leur prouesse.

L’Ambassadeur d’Allemagne au Niger SE. Herman Nicolai a apprécié les efforts des acteurs nigériens, sous l’égide des autorités de l’Etat, dans la gestion de la migration. Le diplomate allemand a félicité le gouvernement pour l’acquisition du document cadre de la politique nationale migratoire. «Nous allons continuer ce travail ensemble. L’Allemagne a soutenu la première phase qui est l’élaboration de la stratégie et nous sommes aussi engagés à vous soutenir dans une deuxième phase, à mettre en place les mesures décrites dans le document», a-t-il annoncé.

 

 Ismael Chékaré(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici