un officier soupçonné d’espionnage mis en examen pour “atteinte à la sécurité”

0
84



Publié le:

La ministre française des Armées Florence Parly a confirmé dimanche qu’un officier de l’armée française faisait l’objet de poursuites judiciaires pour “atteinte à la sécurité”. En poste à l’OTAN, il est soupçonné d’espionnage pour la Russie, selon des informations révélées par Europe1.

Un officier français est soupçonné d’espionnage au nom de la Russie. L’information révélée par radio Europe 1 a été confirmée dimanche 30 août par la ministre française des Armées Florence Parly. “Ce que je peux confirmer, c’est qu’un officier supérieur fait face à des poursuites judiciaires pour atteinte à la sécurité”, a-t-elle déclaré. Le ministère des Armées lui-même a saisi la justice française, a-t-elle dit, sans donner d’informations sur les faits dont l’officier est accusé.

Selon la radio, l’officier en question, qui a le grade de lieutenant-colonel, a été récemment mis en examen pour trahison au profit de la Russie. Il est basé en Italie et en poste à l’OTAN et est soupçonné d’avoir transmis des documents sensibles aux services secrets russes.

Intéressé par la DGSI, selon Europe 1

“Nous avons pris toutes les garanties nécessaires”, a déclaré le ministre, ajoutant qu’il appartenait désormais aux tribunaux de faire leur travail.

Selon les informations d’Europe 1, l’officier a été arrêté par la Direction générale de la sécurité intérieure alors qu’il était sur le point de rentrer en Italie et a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé à Paris.

Avec l’AFP et Reuters



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici