une “grand-mère” humiliée publiquement après avoir volé de la viande dans un magasin

0
22


Des photos relayées sur les réseaux sociaux chinois le 7 septembre montrent une femme âgée obligée de s’afficher devant un supermarché avec un panneau l’accusant de vol, dans le district de Shunde (sud).

Présentée comme “une grand-mère” par les médias locaux, elle a dû arborer ce panneau pendant une dizaine de minutes après, selon le propriétaire du magasin, avoir été prise en flagrant délit en train de voler de la viande. Sur le panneau, on peut lire : “Voleuse, a volé pour la troisième fois”.

Selon le propriétaire du magasin, M.Zhong, interrogé par la chaine de télévision Sina, la femme est arrivée vers 17 heures, le 3 septembre, a payé plusieurs produits à la caisse, mais a également été vue par un employé en train de glisser un emballage avec des côtelettes dans son sac à main.

Appelée par le magasin, la police a demandé à la femme de payer une amende, ce que sa famille a refusé de faire. La femme a alors accepté, en lieu et place, de passer une dizaine de minutes devant le magasin avec son panneau. D’après le propriétaire, interrogé par la télévision Sina, c’est la troisième fois que cette femme tente de voler des produits dans son magasin.

Des médias locaux ont également publié des vidéos, extraites de caméras de surveillance de la rue.


Extrait d’une caméra de surveillance montrant la femme interpellée par un employé du magasin. Vidéo publiée sur Weibo où elle a recueilli plus de 2,4 millions de vues.


Autre vidéo de surveillance montrant les employés fouillant le sac de la cliente.

“Cette méthode n’a rien de contraignant. Elle a été acceptée par la personne et sa famille. Les membres de sa famille étaient près d’elle quand elle se trouvait devant le magasin” avec le panneau, a assuré le propriétaire.


La femme, arborant le panneau l’accusant de vol.

En 2018, le site People’s Daily avait fait part d’une humiliation similaire après qu’une femme avait été accusée de voler des scooters, dans le sud de la Chine. Elle avait dû arborer un panneau sur lequel était écrit : “je suis une voleuse”.

En 2015, les vidéos d’une femme attachée à une barre après avoir été accusée de voler de l’agneau, du porc et du mouton dans un marché de viande à Nanning (sud), avaient suscité l’émotion en Chine. Un panneau, sur lequel était écrit “Les voleurs volent de l’agneau et du porc” était accroché sur elle. Des vidéos de surveillance montraient qu’elle avait bien volé, mais selon l’avocat Huang Yan, cette punition publique était une violation claire de ses droits.

Ce genre d’humiliation publique ne concerne pas en Chine que les personnes accusées de vol. En 2017, une vidéo montrant des employés forcés de boire de l’eau des toilettes, frappés à la règle et contraints de se prosterner devant leurs patrons, au motif qu’ils n’avaient pas atteints les objectifs de l’entreprise, avait massivement circulé et suscité de vives réactions.

Article écrit par Sophie Stuber





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici