vidéo d’émotion d’un adolescent trouvé dans un moteur à réaction

0
41


Tournée sur le tarmac de l’aéroport Maya Maya de Brazzaville le 30 juin, une vidéo amateur montre un enfant blotti dans le turboréacteur en train d’être arrêté par la police. Les internautes, attristés par la scène, ont conclu que l’enfant tentait de rejoindre l’Europe, sans tenir compte de la dangerosité de son acte, version qui n’a pas été confirmée par un gendarme de Brazzaville.

Les images ont été prises par un employé de l’aéroport Maya Maya de Brazzaville le mardi 30 juin. Dans la vidéo, filmée au moment de son arrestation, le jeune garçon est retrouvé par la police dans le moteur d’un jet privé.

On entend un témoin s’exclamer: “Vous vouliez aller en France? Mais ça ne va pas en France …” quand l’adolescent est invité à descendre de l’aile de l’avion.


La vidéo, relayée en fin de journée le 30 juin sur plusieurs pages Facebook congolaises, a provoqué de nombreuses réactions. “Le désespoir peut pousser quelqu’un à commettre un acte qui dépasse l’entendement” est déplacé par un internaute, tandis qu’un autre commente: “tout cela pour fuir la misère de son pays, enfin que cela interpelle les autorités en place” se référant aux difficultés de la L’économie congolaise, durement touchée par la crise sanitaire de Covid-19.

Troisième intrusion du jeune homme sur le tarmac de l’aéroport de Brazzaville

Dans une autre vidéo que la rédaction d’Observateurs de France 24 a pu consulter, un gendarme explique les circonstances de l’arrestation du jeune homme, âgé d’une quinzaine d’années, en précisant qu’il ne s’agit pas de sa première. procès. Il détaille:

Ce jeune garçon est un récidiviste des intrusions dans la zone réservée de l’aéroport. La première fois que nous l’avons appréhendé, il est revenu par les collectionneurs [d’eaux usées, NDLR] […]. Il l’a nié à la hiérarchie et a montré des signes de démence. Sur instruction de nos dirigeants, il a été libéré.

La deuxième fois, il est revenu, utilisant la même brèche du côté des collectionneurs, en passant par le nouveau pavillon présidentiel. […] Il est allé jusqu’à pénétrer dans le réacteur d’un vol Equajet. Il était toujours appréhendé, mais comme il montrait encore des signes de démence, nous avons été indulgents et l’avons relâché.

Dans une deuxième vidéo, un gendarme tient le jeune adolescent par le bras et explique que c’est la troisième fois qu’il est retrouvé sur le tarmac de l’aéroport de Brazzaville.

Le gendarme explique ensuite que le jeune homme a de nouveau été présenté le 30 juin par les collecteurs d’eaux usées, et que cette fois il a été placé en garde à vue “dans les prisons de Maya Maya pour les besoins de l’enquête”. Il précise le nom et l’âge du jeune homme mais prétend n’avoir aucune information complémentaire, notamment sur ses intentions.

Contacté par la rédaction de France 24 Observateurs, Eric Benda, le commandant du groupe de gendarmerie des transports aériens, a refusé de fournir de plus amples informations. Aucune information sur la destination exacte du jet n’a pu être confirmée indépendamment.

De nombreux drames impliquant de jeunes Africains essayant d’atteindre l’Europe en se cachant dans des avions ont récemment fait la une des journaux: le 2 juillet, un homme a été trouvé dans un jardin de Londres après être tombé à plus de 1000 mètres du train d’atterrissage d’un avion de Kenya Airways. En janvier, un adolescent ivoirien a été retrouvé mort à Roissy dans le train d’atterrissage d’un avion d’Air France.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici