Willem Geubbels, un cas pas comme les autres

0
104



Les prochains départs de Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche, qui quitteront définitivement le Paris Saint-Germain pour signer leur premier contrat professionnel ailleurs, font écho à une tendance qui s’est accentuée d’année en année. Pour les clubs d’entrainement, le tour du premier contrat professionnel se révèle de plus en plus serré et les sorties de route se multiplient.

Cette année, en plus du cas des deux jeunes parisiens, Isaac Lihadji (OM) et Pierre Kalulu (OL) ont également choisi une autre destination. Des choix qui cristallisent beaucoup de tension au niveau des clubs ou des supporters. Parmi les cas les plus médiatisés dans ce domaine, celui de Willem Geubbels, qui a quitté l’Olympique Lyonnais pour Monaco il y a deux ans, est toujours en discussion. A l’heure où plusieurs jeunes choisissent, comme lui, de quitter leur club d’entraînement sans signer de pro, l’attaquant monégasque est souvent pris comme référence. Elle est pourtant différente de toutes les autres.

Un symbole malgré lui

À l’été 2018, Willem Geubbels choisit de quitter l’OL un an après la fin de son futur contrat pour signer son premier contrat professionnel avec l’AS Monaco. A cette époque, le natif de Villeurbanne estime que Lyon ne lui offre pas suffisamment de garanties sportives pour poursuivre sa progression au rythme qu’il souhaite.

À l’approche de la fin de son contrat, Willem Geubbels et son entourage ont informé leurs courtisans de longue date qu’ils souhaitaient que l’OL puisse bénéficier d’un transfert. Reconnaissant la formation lyonnaise et ce que le club avait pu mettre en place pour eux depuis plusieurs années, la famille Geubbels a transmis cette exigence à Leipzig, Ajax Amsterdam, Manchester City, Bayern Munich et Monaco. L’ASM, dont la politique post-formation lui permet de faire ce genre d’investissement, paie enfin la somme record de 20 millions d’euros, hors bonus, pour battre la concurrence et racheter la dernière année de son futur contrat. Jamais vu.

La couverture médiatique qui a suivi a été sans précédent et malgré les positions prises par sa famille en faveur d’une compensation financière pour l’OL, Willem Geubbels est devenu le symbole d’une tendance qui continue de faire débat.

Enfin lancé cette année?

Les deux dernières années n’ont pas été faciles pour Willem Geubbels. Arrivé blessé sur le Rocher, le jeune homme relie les pépins physiques, subit une opération au genou en 2019 et met quelques mois pour rééquilibrer complètement son corps. Quelque chose a fait aujourd’hui. Depuis février dernier, le jeune attaquant s’entraîne et a même trouvé du temps de jeu avec l’équipe de France U19 avant l’arrêt de compétition dû à la crise sanitaire.

Lundi, il reprendra l’entraînement à l’AS Monaco, avec le désir de pouvoir réaliser une saison complète. Finalement. Physiquement, Willem Geubbels vivra les prochaines semaines très importantes pour son avenir à Monaco. Robert Moreno veut profiter de la préparation et des matchs amicaux pour évaluer son équipe avant de le réduire pour entamer la saison. L’attaquant devra donc affronter la concurrence en Principauté, en pleine possession de ses moyens pour prouver qu’il peut avoir un rôle à jouer.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici