Yoka donne rendez-vous dans un an pour une ceinture mondiale

0
31



Vainqueur ce vendredi de Joel Tambwe Djeko par KO à la 12e reprise, Tony Yoka s’est emparé du titre vacant de l’UE chez les poids lourds. Son premier titre chez les pros avant, il l’espère, de viser une ceinture mondiale en 2022.

Tony Yoka tient sa première ceinture chez les professionnels. Toujours invaincu, le champion olympique 2016 a récupéré le titre vacant de l’UE chez les poids lourds en battant le Belge Joel Tambwe Djeko par KO à la 12e reprise, ce vendredi à Nantes. Une première étape dans sa “conquête”, avant de viser plus haut.

Un combat aux Etats-Unis en “mai ou juin”

“C’est une ceinture européenne, on espère le monde bientôt”, confie le Français en sortie de ring, avant d’émettre le souhaite de “découvrir tout le public français”, une foie que la situation sanitaire le permettra. Mais la prochaine étape pourrait être aux Etats-Unis.

“On espère faire un top 10 pour septembre. Mais avant cela, il y a un combat en mai ou juin aux Etats-Unis, confirme-t-il. L’adversaire est à définir. Mais je suis de mieux en mieux classé. D’ici septembre, on aimerait un top 10 mondial pour pouvoir avancer sur la voie d’un championnat du monde.” Les Etats-Unis, il compte d’ailleurs y retourner s’entraîner.

“J’avais dit que je serais champion olympique, je dis que je serai champion du monde”

Avant une chance mondiale. “Dans ma tête, c’est pour l’année prochaine. On se dit que 2022, on fait une ceinture mondiale, ajoute Tony Yoka. J’étais numéro 13 mondial avant ce soir. Si on prend un top 10 en septembre, il n’y a pas de raison pour que je ne fasse pas un championnat du monde l’année prochaine. […] J’avais dit que je serais champion olympique, je dis que je serai champion du monde. Je sais que je vais le faire.”



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici